Poésies de notre enfance

Le chanteur Grégoire a mis en musique des poèmes enseignés à l’école. Les titres de cet album sont mis gratuitement à la disposition des enseignants sur ce site de l’Éducation nationale.

Grégoire est dans la classe
par Dane de l’académie de Versailles

Présentation du projet

« Poésies de notre enfance » est un album pour que ces mots sur le papier deviennent des mots que l’on raconte…

Grégoire

Découvrir le projet

Les poésies

  • Ponctuation

    , par Maurice Carême

    Le poème « Ponctuation » de Maurice Carême est issu du recueil Au Clair De La Lune. Avec l’aimable autorisation de la ©Fondation Maurice Carême. - Ce n’est pas pour me vanter, Disait la virgule, Mais, sans mon jeu de pendule, Les mots, tels des somnambules, Ne feraient que se heurter. - C’est (...)

  • Un matin

    , par Émile Verhaeren

    Une version longue est aussi disponible.
    Dès le matin, par mes grand’routes coutumières Qui traversent champs et vergers, Je suis parti clair et léger, Le corps enveloppé de vent et de lumière.
    Je vais, je ne sais où. Je vais, je suis heureux ; C’est fête et joie en ma poitrine ; Que m’importent (...)

  • Les points sur les i

    , par Luc Bérimont

    Avec l’autorisation de Maire-Hélène Fraissé.
    Le clip « Les points sur les i » est disponible sur Youtube.
    La version longue est aussi disponible sur ce site. Je te promets qu’il n’y aura pas d’i verts Il y aura des i bleus Des i blancs Des i rouges Des i violets, des i marrons Des i guanes, des i (...)

  • Pour ma mère

    , par Maurice Carême

    Le poème « Pour Ma Mère » de Maurice Carême est issu du recueil La Lanterne Magique. Avec l’aimable autorisation de la ©Fondation Maurice Carême. Il y a plus de fleurs Pour ma mère, en mon cœur, Que dans tous les vergers ; Plus de merles rieurs Pour ma mère, en mon coeur, Que dans le monde entier ; (...)

  • Un matin (version longue)

    , par Émile Verhaeren

    Une version courte est aussi disponible.
    Dès le matin, par mes grand’routes coutumières Qui traversent champs et vergers, Je suis parti clair et léger, Le corps enveloppé de vent et de lumière.
    Je vais, je ne sais où. Je vais, je suis heureux ; C’est fête et joie en ma poitrine ; Que m’importent (...)

Pochette de l'album de Grégoire

Partager cette page

Imprimer cette page (impression du contenu de la page)